Sur le seuil, l’aubergiste qui l’attendait, lui dit d’un ton severe: –je n’aime pas les traitres


Miramon fit un geste de degout et ordonna de sonner le boute-selle.

Voyons, ma belle, reflechis. Mais se redressant aussitot: –Mon frere, dit-il avec fermete, vous possedez presque toutes les preuves des crimes horribles que j’ai commis; et s’approchant d’un meuble qu’il brisa: voici celles qui vous manquent, ajouta-t-il en lui remettant une liasse de papiers. Bien que, avec intention sans doute, l’aventurier eut supprime la moitie du nom des dames, le jeune homme ne parut pas s’en apercevoir et les salua respectueusement. Philippe se tenait debout, les yeux hagards, ne comprenant pas. Le prefet apprit par lui que le sanglier ne manque pas dans les Maures, qu’il y est meme pour les agriculteurs un voisin nuisible. Ce n’etait pas ce qu’on leur avait annonce: cette maison, si calme en apparence, renfermait une garnison formidable. Elle s’appuie a lui, et, parfois, avec une gentille curiosite, elle souleve de ses doigts minces les lourdes soieries qui habillent l’artiste.

On etait sorti de la ville depuis longtemps deja; le lieutenant qui commandait l’escorte s’approcha de don Melchior. Rinal sourit. Quand je rencontre ainsi Rabasse avant d’avoir apercu toute autre creature humaine, vite a l’ordinaire je rentre dans quelque maison ou je depose mon fusil que de tout le jour je ne touche plus! car la vieille masque porte malechance, et tout ce qui m’est arrive de facheux, depuis ce matin, en un rien de temps, ne m’est advenu que parce que j’avais rencontre Rabasse.

Et quel autre profit voudriez-vous? dit-elle avec malice, car elle songeait encore a la chanson de la poulette. Le fait, s’ecria-t-il impetueusement, c’est que vous vous etes introduit chez moi comme un malfaiteur, sous un deguisement, pour m’assassiner sans doute. .

Tout son etre est si douloureusement etreci par la souffrance qu’il ne peut respirer. Votre nom? demanda celui-ci. Ce n’est pas tout, Maurin, affirma effrontement Celestin changeant ses batteries. Les deux jeunes filles pousserent un soupir, se regarderent un instant en silence, puis tomberent dans les bras l’une de l’autre en fondant en larmes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.