Trop tard? comment cela, ne me croyez-vous donc pas capable de prendre une eclatante revanche de


Voila ce que la Revolution vint detruire d’une facon immediate, sans pitie, au nom d’une pitie superieure, a longue echeance.

El Rayo! s’ecria-t-il avec un frisson de terreur en apercevant le masque noir qui couvrait le visage de son singulier interlocuteur.

Que voulez-vous dire? demanda-t-il avec etonnement. . mais il vaut bien encore vingt sous. . Malheureusement, je dois convenir qu’ils nous rendent avec usure le mal qu’ils accusent nos peres de leur avoir fait, et qu’ils nous detestent cordialement; mais on ignore que vous et moi sommes Espagnols, on vous croit _hijas del pais_, ce qui pour vous est une garantie; quant a don Estevan, il passe pour Peruvien, et moi, tout le monde est convaincu que je suis Francais; vous voyez donc bien que le danger n’est pas aussi grand que vous le supposez, et qu’en ne commettant pas d’imprudence vous n’avez, quant a present, rien a redouter; d’ailleurs, vous ne demeurerez pas sans protecteurs, je ne vous laisserai pas seules dans cette maison avec un vieux domestique, lorsqu’une catastrophe est aussi prochaine; ainsi, rassurez-vous.

Au rebours de la cavalerie mexicaine dont la lance est l’arme de predilection, ils portaient la carabine, la latte droite des chasseurs d’Afrique francais et les pistolets dans les fontes.

Le gendarme bondit vers la porte.

Au moment ou le cocher ou mayoral, americain du nord pur sang, apres etre parvenu, a force de jurons yankees entremeles de mauvais espagnol, a caser tant bien que mal ses voyageurs dans son vehicule a demi-disloque par les cahots de la route, prenait les renes pour partir, un galop de chevaux accompagne d’un cliquetis de sabres se fit entendre et une troupe de cavaliers revetus de costumes a peu pres militaires, mais en fort mauvais etat, fit halte devant le rancho. Ludovic et dona Dolores n’avaient echange qu’une parole. .

Dieu, en conduisant a l’improviste dans cette ville, le comte Octave a voulu sans doute m’obliger a cette expiation, je me soumets sans murmures a sa volonte, peut-etre daignera-t-il en faveur de mon obeissance me prendre en pitie! En vous priant, messieurs, de vous rendre pres de moi, j’ai voulu procurer a la personne la plus interessee a mon recit, les temoins indispensables, pour que plus tard la justice humaine put, sans craindre de se tromper, sevir contre le coupable.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.